Accueil > OpenID Connect OAuth Server par DnC > Développer > OpenID Connect > OpenID Connect : Obtenir une autorisation pour l’application (...)

OpenID Connect : Obtenir une autorisation pour l’application cliente

Dans le cadre du flux Autorisation avec Code (Authorization Code Flow) l’user-agent (en général un navigateur Web) de l’utilisateur final est redirigé sur le Point d’extrémité d’autorisation (Authorization Endpoint), pour permettre à l’utilisateur de s’identifier et d’accorder des autorisations à l’application cliente.
En cas de succès, l’user-agent sera redirigé sur le Point d’extrémité Token avec un code d’autorisation.

Point d’extrémité d’autorisation (Authorization Endpoint)

https://oa.dnc.global/authorize

Forme de la demande d’autorisation

Voici des exemples :

PHP

  1.     $data = array(
  2.         'response_type' => 'code',
  3.         'client_id' => 'chemin_openid',
  4.         'state' =>  $oauth_state,
  5.         'scope' => 'openid profile',
  6.     );
  7.  
  8. $authorization_endpoint = 'https://oa.dnc.global/authorization';
  9.  
  10. $authorization_endpoint .= '?' . http_build_query($data);
  11.     header('Location: ' . $authorization_endpoint);
  12.     exit();

Télécharger

SPIP

  1.     include_spip('inc/headers');
  2.    
  3.     $oauth_state = session_get('oauth_state');
  4.     $url = "http://oa.dnc.global/authorize?response_type=code&client_id=chemin_openid&scope=openid profile&redirect_uri=http://chemindeleau.com/callback_openid.php&state=$oauth_state";
  5.    
  6. redirige_par_entete($url);

Télécharger

Notes :
- Pour obtenir un jeton d’identité, le scope doit comporter "openid". Dans le cas contraire, la réponse sera identique à celle du protocole OAuth 2.0, et ne comprendra donc que le jeton d’accès.
- Pour obtenir un jeton de rafraîchissement (Refresh Token), le scope doit comporter "offline_access".
- Bien que la "norme" indique que le paramètre redirect_uri est obligatoire, il peut être omis si l’application cliente a été inscrite avec une seule adresse de retour.
- si l’application cliente a été inscrite avec plusieurs adresses de retour, le paramètre redirect_uri est obligatoire, et doit représenter l’une d’elles.
- Il est possible de rajouter à l’URL tout paramètre utile, comme un identificateur de session. Ceux-ci seront retransmis dans le corps de la réponse, de façon quasi intégrale.
- Avant qu’elle puisse interagir dans un flux OpenID Connect, l’auteur doit inscrire l’application cliente sur le serveur OAuthSD avec les paramètres attendus par OpenID Connect.
- Il est de la responsabilité de l’application cliente d’assurer la bonne forme et la sécurité des valeurs transmises par les paramètres d’URL.

Authentification de l’utilisateur final

A l’appel du Point d’extrémité d’autorisation :
- le serveur OAuthSD redirige l’user-agent vers la page d’authentification (on reste dans le domaine du serveur d’autorisation).
- l’utilisateur final s’authentifie dans cette page (les identifiants sont donc confinés au niveau du serveur).
- le serveur poste le code d’autorisation au Point d’extrémité de redirection.

Retour à l’application cliente

En cas de succès, le serveur redirige le navigateur sur le point d’extrémité de redirection dans l’application cliente ( par entête HTTP code 302 ). Cet URI est défini par l’auteur d’une application cliente quand il l’inscrit sur ce serveur. Voir : OpenID Connect : Lier une application cliente au serveur OAuthSD.

Les paramètres code et state sont passés dans l’URL. Exemple :

http://chemindeleau.com/callback_openid.php?code=3159339c2f1326f9fa128e161b8387feca690b65&state=98b3027139f7cb3be4a885d7c81b41bb

Il est de la responsabilité de l’application cliente d’assurer sa sécurité vis-à-vis des valeurs transmises par les paramètres d’URL.

Situations d’erreur

Se reporter à : API OpenID Connect : Point d’extrémité d’autorisation (Authorization Endpoint).